Kit de base de la ménagère écolo

Je me suis mise à fabriquer mes produits ménagers pour plusieurs raisons :

  • écologique, marre des polluants, des déchets, etc.
  • économique, mon budget ménage a sacrément diminué
  • un peu politique, marre de la société de consommation qui nous prend pour des c..s.
  • pratique, facile à faire, je me régale à les fabriquer

Pour commencer, l’équipement.

Je conserve les contenants de mes anciens produits. Celui de mon dernier produit vaisselle acheté est celui de mon produit vaisselle fabriqué. Mes bidons de lessives de 3 litres (avant que je me mette à la fabriquer) sont devenus mes arrosoirs pour mes plantes (c’est ce que j’avais vu se faire dans un cimetière italien où les gens y déposaient leurs bidons). Mais aussi bocaux en verre, petit bocal à épices, ….

Un petit entonnoir pour les transvasements.

Torchons en lin, en coton et en microfibres. La microfibre est un très bon investissement : pas trop cher, inusable, bon absorbant, super attrape poussière et sèche rapidement. Facile à laver (pas plus de 40 °c au lavage pour garder son efficacité). Remplace même mon essuie-tout (d’où mon grand stock).

Les classiques : balai, aspirateur, seau, serpillière (aussi en microfibre), …

Puis les ingrédients.

  • le vinaigre blanc. Aspect : liquide transparent. Très bon désinfectant et anticalcaire , dégraissant, désodorisant (sa forte odeur se dissipe facilement), antiparasite, antifongique. On le trouve aussi sous l’appellation vinaigre d’alcool ou vinaigre cristal. On le trouve au rayon vinaigre et huile des grandes surfaces. J’en achetais en bouteille de 1 L. Désormais, j’achète en bidon de 5 litres (moins cher au litre, moins de déchets) que je transvase dans une bouteille de 1 litre plus facile à manipuler. Je garde bien entendu  les bidons.
  • le bicarbonate de soude. Aspect : poudre fine blanche. Neutralise les acides et les odeurs, abrasifs doux, nettoyant, adoucisseur d’eau. Il augmente même l’efficacité de certains produits. (j’ai eu la mauvaise idée de mettre du bicarbonate avec ma lessive du commerce spécial linge délicat. Obligé de relancer la machine en rinçage pour supprimer toute la mousse !). On le trouve dans le rayon sel et condiments. Même bêtise que pour le vinaigre, j’achetais en grosses salières plastiques. Désormais, j’achète le carton de 1 kg (plus facilement recyclable) que je transvase dans la salière pour facilité d’usage.
  • le savons noir. Aspect : liquide très dilué légèrement opaque à très visqueux de brun doré à brun noir. C’est un savon qui ne mousse pas ou très peu. Très dégraissant et détachant, antiseptique, insecticide. Nettoie en profondeur, fait briller, nourrit et protège les surfaces (carrelages, linos, marbres, ardoises). On le trouve dans les droguerie, épicerie bio, certaines grandes surfaces et magasins de bricolage. Par contre, certains fabricants y ajoutent des produits toxiques pour le nettoyage des sols. Je privilégie les marques MARIUS FABRE ou LA DROGUERIE ECOLO. Je ne les connais pas toutes. La bouteille d’1 litre me fait facilement une année.

Rien qu’avec ces 3 produits, vous verrez que nous pouvons faire déjà pas mal de chose dans mes prochains articles.

Il y a également les huiles essentielles (HE) qui apportent un sacré plus au produit. Je privilégie ces trois là, car je peux également les utiliser pour ma santé  :

  • le Tea Tree (Arbre à thé) antibactérien puissant à large spectre d’action, puissant fongicide, parasiticide, antivirale
  • le Citron, antivirale,puissant antiseptique et antibactérien. Et il sent bon 🙂 !
  • l’Eucalyptus radiée, antiseptique, bon antibactérien, puissant antiviral

Attention ! Les huiles essentielles, même si ce sont des produits naturels, sont loin d’être anodines. Dans leur grande majorité, elles sont à ne surtout pas à utiliser à proximité des enfants et des femmes enceintes. De plus, il faut les prendre bio, car tous les pesticides et autres cochonneries utilisés sur les plantes se retrouvent dans leurs huiles. Enfin, ce sont des produits assez cher. Mais au regard des quantités utilisés, ce sont vraiment de bons investissements pour les produits ménagers et pour la santé.

Autres ingrédients que j’ai ajouté dans mes recettes au fil du temps : paillettes de savon de Marseille, blanc de Meudon, maïzena (si si !  en plus de s’en servir en cuisine), gros sel (que j’achète maintenant en boîte carton de 1 kg).

Prochain article : la recette du désinfectant multi-usages.

Article écrit à partir du livre de Raffa, Le Grand Ménage.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Kit de base de la ménagère écolo »

  1. Ping : Pour compléter votre kit de base | Nom d'une païenne !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s