Pour compléter votre kit de base

Je vous parlais ici  du  Kit de base de la ménagère écolo.

Voici les matières premières que j’ai rajouté depuis peu pour pouvoir fabriquer plus de produits ménagers.

  • les cristaux de soude (appelé également carbonate de soude, carbonate de sodium) Attention ! Ne pas confondre avec le bicarbonate de soude ou avec la soude caustique (très dangereuse) Peut être irritant. Ne pas avaler et tenir hors de portée des enfants. Apparence : petits cristaux translucides qui deviennent blancs à l’air. Ils neutralisent les acides, décomposent les matières organiques (les tâches alimentaires par exemple) et saponifient les graisses (il les transforment donc en savon). Enfin, ils réagissent avec le calcaire de l’eau, permettant d’augmenter l’efficacité du savon et des détergents en général. Utiles pour le nettoyage de l’émail (baignoire, WC, lavabo,…), pour la lessive, pour adoucir l’eau, déboucher la plomberie (bouchon organique seulement), nettoyer les sols, dégraisser. C’est également un fongicide.  On le trouve en magasin de bricolage, droguerie et parfois aux rayons produits d’entretien des supermarchés. 
  • le percarbonate de soude. Aspect : poudre granuleuse blanche.  C’est un détachant et un blanchissant. Par contre, il peut décolorer certains textiles . Je l’utilise surtout pour laver mon linge blanc et clair.  Ne pas le mélanger avec de l’eau à l’avance, car il perd ses propriétés au bout de quelques heures.. Il est également désodorisant, désinfectant et fongicide (moisissures). Ne pas ingérer, éviter tout contact avec les yeux et la peau.
  • le savon de Marseille. Aspect :  en bloc, en copeaux ou paillettes, blanc (à base d’huile de palme 😦 ) à vert (à base d’huile d’olive). Moins efficace que le savon noir pour le nettoyage de la maison. Idéal pour le linge. Antiseptique. Seulement, le Savon de Marseille n’est pas une marque déposée ou une appellation contrôlée. C’est pourquoi on se retrouve avec des savons de Marseille industriels avec de nombreux additifs qui en réduisent la biodégradabilité. Voire même des savons de Marseille à base de graisse animal (sic), que vous trouverez sous l’appellation de « sodium tallowate ».Il ne reste que trois savonneries traditionnelles en activité : la savonnerie artisanale Le Sérail, la savonnerie Le Fer à Cheval et la savonnerie Marius Fabre. Un véritable savon de Marseille contient 72% d’huile végétale. Je ne les ai trouvé qu’en magasin biologique ou sur des sites spécialisé internet (ex : Greenweez)
  • le blanc de Meudon (ou blanc d’Espagne). Absorbe, fait briller, abrasif doux.  Dans les magasins de bricolage, droguerie, magasin bio.

Article écrit à partir du libre de Raffa, Le Grand Ménage, ces articles Savon de Marseille : 95 % sont des faux ! et Dossier thématique – Entretenir sa maison au naturel du site Aromazone.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s