Les pays baltes

Estonie, Lituanie, Lettonie.

Alors que je cherchais un chant inspirant sur le soleil (cherche encore …), je suis tombée sur cette vidéo :

 

Wow ! 15 000 choristes ! Une énergie qui vibre, nous ancre dans nos tripes et nous envole aussi vers le ciel. Ce chant est dédié à la Déesse Ligo, Déesse des Ténèbres et des Brumes.

En cet instant, je les envie. Oui, ce n’est pas beau comme sentiment. Mais ces Lettons ont conservé le chant de leurs anciens dieux et déesses et qui, pour ne rien gâcher, sont d’une grande beauté. Je n’ai rien trouvé sur cette déesse. Je n’ai aucun livre sur les divinités baltes et je ne la trouve pas sur le net. C’est dommage …

Est-elle une déesse de la nuit et de l’invisible ? La brume évoque pour moi une porte sur l’Autre-Monde, sur ce qui nous est invisible. Ou alors simplement le danger. Le danger de se perdre, de ne pas retrouver son chemin au risque de mourir … Une déesse de la mort ?

Ou est-ce une divinité de la période sombre ? Car ils évoquent sa cape de laine et les roseaux brisés …. par le gel et le vent ?

Ou les deux ?

=> Je viens rajouter ce commentaire après réécoute et lecture des paroles. La chanteuse parle qu’elle marche sur l’eau du lac aussi légère qu’un oiseau. Chez les Celtes, franchir un gué  était une manière de franchir une porte vers l’Autre-Monde, car ce n’est ni tout à fait la terre ferme, ni tout à fait la primeur de l’eau sur le lieu. C’est un seuil.   Est ce également un passage vers un Autre -Monde dans ce texte ? Mais lequel ?  Celui des Dieux ? Celui des Esprits de la Nature ? Celui des Morts, dirigé par Ligo ? 

La chanteuse se dit légère comme l’oiseau. Puis parle des roseaux dorés dressés et de demander à Mara d’apprendre à comment à réparer les roseaux cassés.  En cet instant, je crois qu’il s’agit de chamanisme. Que les roseaux dorés sont le symbole des âmes des êtres vivants. Et les jeunes filles évoquées, peut-être les servantes de la déesse Ligo. Je crois que le/la chaman veut réparer des roseaux cassés, des « âmes brisées ». L’un des rôles des chamans étaient d’aller justement dans des transes pour retrouver les morceaux d’âmes qui avaient été perdus. Ce qui rendaient les gens malades. Mais il semblerait que ce chaman manque d’expérience et cherche à contacter Mara, un/une chaman décédée je suppose,  pour apprendre comment faire. 

Si une personne connaît cette divinité et connaît le message de cette chanson,  j’aurais grand plaisir à l’entendre.  Ce chant me touche beaucoup et je voudrais être sûre de le comprendre. Ou au moins me confirmer que je ne suis pas à côté de la plaque. 😛 

Ce que jaime également dans ce  chant, c’est qu’il n’y a aucune peur, aucune soumission.  Ce qui est, est acceptée et la Déesse respectée sans crainte.

Elle est fêtée le 23 juin, Līgo svētki

Le druide qui m’a fait entré dans le druidisme nous avait parlé d’un grand festival païen organisé tous les ans en Lituanie pendant un mois et que c’était possible car ce pays avait été christianisé tardivement Des souvenirs merveilleux pour lui, malgré la difficulté de la compréhension sans connaître la langue.

Petit reportage de 4 minutes qui explique la tradition bien implantée des chorales et des danses folkloriques. L’Unesco l’a reconnu comme patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Pour finir, Extraits d’un reportage consacré principalement aux loups-garous dans les pays baltes. On y traite également de diverses traditions païennes dans cette même partie de l’Europe. Extrait qui dure 9 minutes.  Je me rappelle avoir vu un morceau de ce reportage lors de sa diffusion. Du peu de souvenirs qu’il me reste, on y voyait un arbre avec un grand trou dans son tronc. Selon la tradition, il fallait passer à travers pour devenir un loup-garou et repasser  à travers pour redevenir humains. Les sorcières y avaient une réputation très néfastes. Par contre, les loups-garous avaient une très bonne réputation ! Ils chassaient les sorcières pour les empêcher de détruire les récoltes.

Cela pourrait bien devenir une destination qui me tente 🙂

 

Edit 03/07/2016 Après quelques recherches supplémentaires, j’ai fini par trouver quelques infos sur internet, dont ce lien donné par une amie  Fête de Ligo en Lettonie – Epoustouflant de beauté.

Il semblerait que Ligo ne soit pas le nom d’une déesse, mais celui de la fête qui a lieu la nuit de la veille de la St Jean. Marâ est la déesse lettone qui incarne la puissance de la terre (voir le lien suivant : Coutumes et traditions en Lettonie). Serait-ce Marâ la Déesse des Ténèbres et de la Brume ? Je reste toujours sur mon idée de chamanisme et de récupérer des âmes pour le sens de cette chanson. Mais à voir ….

Je vous invite à aller voir les vidéos, dont les liens sont donnés par Juluan en commentaire. La première est un chant dédié à Saule, la déesse-soleil. La deuxième est  un petit documentaire qui explique les fêtes et croyances lettones avec des chansons. Il y a des sous-titres en anglais qui m’ont permis de suivre. Très belle et instructive !

 

 

Edit du  05/07/2016 : jamais deux sans trois 🙂

Obsidienne Céleste a eu la gentillesse de me transmettre des textes et liens dans les commentaires qui confirment que Ligo est le nom de la fête, non d’une divinité. Je vous invite à aller les voir !

 

 

 

 

Publicités

14 réflexions au sujet de « Les pays baltes »

  1. Juluan

    Vous êtes à la recherche d’un « chant inspirant sur le soleil ». Pour rester dans les Pays Baltes, je vous proposerais un hymne à la déesse Saulė (Soleil) par le groupe païen Kūlgrinda, fondé par feu le krivis du mouvement Romuva, Jonas Trinkūnas.

    Aimé par 1 personne

    Répondre
  2. obsidienneceleste

    Bonjour, merci pour ce partage 😀

    Pour ce qui est de Ligo, j’ai demandé à deux personnes qui vivent là bas pour savoir si ils en savent un peu plus sur elle, son histoire, ses mythes, etc. et je leur ai donné le lien de la vidéo pour qu’ils m’expliquent si possible ce que ça signifie 🙂

    En espérant qu’ils me répondent, je te ferais part de leurs réponses.

    Bonne journée 🙂

    Aimé par 1 personne

    Répondre
      1. obsidienneceleste

        Coucou, j’ai eu une réponse … malheureusement pas très détaillée :/ : « Līgo n’est pas une déesse; par contre le prénom Līga est très répandu. Le mot ‘līgot’ signifie ‘balancer’ mais on dit que dans les chansons on utilise le mot Līgo pour dire « pour que ça devient »… c’est comme une chanson d’un rituel pour que la nature, la terre soient fertiles. » en gros j’en sais pas plus 😀 j’ai demandé si il connaissait un site ou un doc à propos de ces chansons et des rituels associés pour en savoir plus ^^

        Aimé par 1 personne

      2. obsidienneceleste

        J’ai reçu un petit document de leur part, je ne sais pas trop si ça va vraiment t’avancer plus, c’est sur le Midsummer dans leur pays :

        Midsummer
        The summer solstice (June 22) marks a divide in both nature and the work of the farmer. In nature it is the longest day and the shortest night when in Latvia the short summer has reached its flowering height. For the farmer plowing, sowing, and weeding work is done before Midsummer, but after Midsummer begins the period when crops are harvested, which starts out with hay mowing.

        The summer solstice (June 22) marks a divide in both nature and the work of the farmer. In nature it is the longest day and the shortest night when in Latvia the short summer has reached its flowering height. For the farmer plowing, sowing, and weeding work is done before Midsummer, but after Midsummer begins the period when crops are harvested, which starts out with hay mowing.
        All of the herbs and flowers collected at Midsummer (Jāņi) are known as Jāņi-herbs, and the day before Midsummer is often known as Herb Day. During this time the collected herbs and roots are attributed special healing power, which is useful for healing both people and livestock. Midsummer herbs are plaited in wreaths and included in bouquets. Women and girls make wreaths for all celebrants to wear. Women traditionally wear flower wreaths while those worn by men are made of oak leaves or twigs. Rooms, byres, corrals, wells, mills, and other places important in the farmer’s life are decorated with Midsummer herbs. The livestock and fences are adorned with wreaths. Birch, oak, and rowan boughs are used to decorate gates and rooms.
        One of the most important Midsummer herbs in Latvia is the mythical blooming fern, which, according to legend, opens its magic golden flower only on Midsummer Eve. Midsummer Eve is a magic night when one may meet Mother Laima (Fortune) herself and Dieviņš walking, see money drying, and if very lucky – find the blooming fern flower.
        For the Midsummer celebration, the mistress makes cheese, but the master brews beer. All the celebrants are treated with them. With the cheese wheel and the beer mug come the blessings of nature and God, but the songs, dances, and rituals of the Midsummer « children » in turn bring blessings to everything and everyone to whom songs are addressed. The highest point of the year’s turning has been reached, and each celebrant participates in the wedding of the Sky Father and the Earth Mother.
        The most colorful Midsummer traditions are the līgotne-songs – Midsummer folk songs with a characteristic refrain – līgo, līgo. Several thousand songs sing about Saule (Sun), the sky son Jānis, the hosts of each farmstead – « mother » and « father » of Midsummer, and the Jānis children – the celebrants who go from farm to farm singing and bringing blessings
        with their songs, picking Jāņi-herbs along the road. Every phase of the celebration, each situation and its characteristics are sung about.
        Midsummer celebrations can not be imagined without Jāņi-fires, which are lit before sunset on Herb evening and are kept going until sunrise on Jāņi-morn. The Jāņi-fire is made at the top of a hill. At the top of a pole is placed a barrel of tar – pundeles orpūdeles, a wheel soaked in tar and wrapped in straw, or specially prepared straw lamps or torches. The Jāņi-fire purifies, promotes health and fertility, and drives away evil.

        Aimé par 1 personne

      1. Juluan

        De rien. La chaîne pourrait vous plaire. Elle est consacrée aux folklores des Pays Baltes pris dans une acception large. Mais les références au paganisme y sont nombreuses.

        Salutations païennes.

        Aimé par 1 personne

  3. Ping : Mabon ??? | Nom d'une païenne !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s